Litige avec les constructeurs - Réception fin de chantier - Assistance VEFA - Expertise pré Achat - Expertise vente

Expertise sinistre - Construction - Expertise travaux - Expertise immobilière

Vous avez réceptionné votre construction, émis des réserves en effectuant une retenue de garantie. Vous constatez des désordres structurels suite à réception et dans la première  année. Le Cabinet des Quinconces intervient afin de réaliser les constatations de levée de réserves. De même l'expert relèvera les désordres apparus suite à la réception des travaux afin d'exiger réparation conformément à la loi. En cas de conflit sur la prise de garantie, le Cabinet des Quinconces fera ressortir les raisons techniques justifiant d'un complément de chiffrage et de mise en cause.

AVANT ACHAT: Visite des lieux, avis technique, proposition et remède sur les désordres. Rédaction du rapport d'expertise Le rapport permet de négocier dans le cadre d'une acquisition.

APRES ACHAT: Visite des lieux assistance et indentification des désordres, avis technique, possibilité de recours vis à vis du vendeur ou des entreprises. Rédaction du rapport d'expertise.

RECEPTION FIN DE CHANTIER: Visite contradictoire en présence du constructeur, entreprise, promoteur. Etat des réserves esthétiques, fonctionnelles ou structurelles. Si les réserves ne sont pas levées, constatation de levées de réserves.

ASSISTANCE VEFA: Respect du cahiers des charges et de la bonne réalisation des travaux. Rédaction du rapport technique.

Expertise litige, malfaçon suite travaux. Une malfaçon est caractérisée par des travaux défectueux, défait de compétence ou négligence. Défaut de construction visible par l'acheteur et le propriétaire.

Le Cabinet des Quinconces intervient dans le cas d'acquisition de biens immobiliers. Nous expertisons le bâtiment et dressons une liste des désordres plus ou moins importants. L'expert détermine par un examen visuel les désordres et défauts de construction.

Nous intervenons depuis Bordeaux sur la Gironde et la région Nouvelle Aquitaine.